CaptureDans le cadre du Comité interministériel de prévention de la délinquance et de la radicalisation du vendredi 23 février, le Premier Ministre a présenté le nouveau plan national de prévention de la radicalisation.
5 axes prioritaires ont été définis et 60 mesures annoncées.

  1. Prémunir les esprits face à la radicalisation
  2. Compléter le maillage détection / prévention
  3. Comprendre et anticiper l’évolution de la radicalisation
  4. Professionnaliser les acteurs locaux et évaluer les pratiques
  5. Adapter le désengagement

Parmi celles-ci, 4 concernent l’entreprise (mesures 27 à 30). Elles portent essentiellement sur l’accompagnement des entreprises, la sensibilisation des partenaires sociaux et la réalisation d’outils pédagogiques visant à mieux aider les acteurs économiques dans leur devoir de vigilance (comme tout autre citoyen).

Accéder au plan national de prévention de la radicalisation >>