thumb_13764_node_958x544“ Nous avons 2 nouveaux chantiers devant nous : la réforme de la santé au travail et l’assurance chômage. J’ai eu l’occasion de vous le dire lors de notre première rencontre, le MEDEF répondra toujours présent quand il s’agira de transformer des systèmes à bout de souffle même si cela peut heurter certaines habitudes ou certains intérêts. Y compris dans nos propres rangs. Mais à condition que ce soit avec un objectif de véritable transformation à la hauteur des défis du pays » ”

Extraits du Discours d’ouverture à l’Université d’été du MEDEF 2018

A la suite de la réforme du dispositif pénibilité en juillet 2017 mise en œuvre dans le cadre des ordonnances « Travail » de septembre 2017, le Gouvernement a confié, en janvier 2018, à trois personnalités, Charlotte Lecocq, députée LREM, Henri Forest, ancien secrétaire confédéral CFDT, et Bruno Dupuis, consultant chez Alixio, une mission sur « les voies d’amélioration du système de prévention des risques professionnels ».

Ce rapport intitulé « Santé au travail : vers un système simplifié pour une prévention renforcée » a été remis au Premier Ministre le 28 août 2018. Il propose, en cohérence avec la démarche générale du Gouvernement et notamment celle qui a prévalu dans le champ de la formation, une refonte profonde du dispositif actuel de prévention des risques professionnels.
Ce rapport est une contribution importante à une future réforme de la prévention en santé au travail que le Gouvernement entend engager à l’automne et à laquelle les partenaires sociaux seront associés.

La note ci-jointe vous propose :

– Une présentation du rapport et une première analyse
– Une synthèse de la première consultation des adhérents
– Annexe : récapitulatif des 16 recommandations du rapport

Compte rendu et décryptage du rapport Lecoq-Dupuis-Forest sur la santé au travail